vendredi 27 septembre 2013

L'acclimatation des premiers jours ...

Le Voyage

C'est donc en ce 26 Septembre 2013 que je suis partie de chez moi pour l'aéroport de La Rochelle-Ré : décollage à 17h avec Flybe pour Southampton Airport, atterrissage 1h15 plus tard. Evidemment, en bonne stressée que je suis, je suis arrivée super en avance, avec un souci en plus : le poids de ma valise en soute. Eh oui, parce que les affaires de demi-saison et d'hiver, toussa toussa, eh bien ça pèse lourd! Sans parler de certains produits de beauté (oui, je suis une malade, je pars avec ma maison sur mon dos ... Ou plutôt à roulettes!). J'avais payé pour 23 kg, et là, je déchante, le compteur affiche 25,7kg. Ne pouvant rien retirer de cette valise, j'ai dû me faire à l'idée de devoir payer, et 16€, 16! Cling! Vint le moment de la douane. J'avais soigneusement mis mon ordinateur portable dans ma valise cabine et par la suite, vu que seul un bagage était autorisé, j'avais enfoncé mon sac à main dedans, ayant besoin de m'asseoir sur la valise pour pouvoir la fermer (oui, quand on fait ça, on a l'air con. Très con). Et là, sur le tapis roulant, mon cauchemar : "Mademoiselle, il y a un ordinateur dedans? Parce que si c'est le cas, on va vous demander de le sortir s'il vous plaît" Et merde. J'ai eu beau faire mes yeux les plus suppliants du monde en mode *pitié, vous ne savez pas ce que j'ai enduré pour fermer cette valise* rien n'y fit. Soit dit en passant, j'étais la seule à passer la douane en 30 min et les 3 personnes de la douane faisaient tellement peu attention à moi (aucune fouille, mon dieu, pour moi c'est une premièèèèère!!) que j'aurais pu me balader avec un sac rempli de cocaïne (je signale pour les âmes sensibles que les seules drogues que je prends sont mon homéopathie, dixit mon ancienne colloc'! x) ) et en dansant la salsa en déguisement de girafe, ils ne l'auraient même pas remarqué! Et ensuite, vint le moment de refermer ma valise *traumatiiiisme*. En décollant, mon cœur s'est un peu serré tout de même, se dire qu'on ne revient dans son pays que dans 3 mois, qu'on ne reverra sa famille et ses amis que dans 3 mois ... Ça fait quelque chose...  Mis à part ça et ma peur panique de l'avion, tout s'est très bien passé. En plus, l'aéroport de Southampton a pour énorme avantage d'avoir une garde à deux pas : Southampton Airport Parkway. Du coup, même si ma valise était horriblement lourde, c'était gérable.
Gare de Southampton Airport Parkway, le 26 Septembre 2013
Ma chambre !

Pour ce qui était du voyage en train, tout s'est bien passé aussi. J'avais réservé un billet de train jusqu'à Dorchester via le site des South West Trains et je l'ai retiré au guichet. Et la dame était très gentille, ça change de la SNCF où on se fait limite agresser et où un sourire est un effort surhumain. Montée dans le train, oh joie, le noms des gares défilait comme dans tous les TER français. Mais, petite panique : 4 gares avant Dorchester, ce n'était plus le cas, et aucune voix n'annonçait les prochains arrêts. Je scrutais donc par la fenêtre le paysage noir (eh oui, la nuit était tombée en plus, sinon ça aurait été trop simple!) en quête d'un panneau quelconque à chaque arrêt ... En vain! Mon train étant censé arriver à 20h, je me suis dit "eh tiens, ne serait-ce pas judicieux de descendre à l'heure d'arrivée de ton train?" gnééé :). Et là, ma logeuse, Delphine, m'attendait : en route pour la maison et la découverte de ma chambre!
A mon plus grand bonheur, il y a à peu près mille tiroirs de rangements dans ma chambre, et un placard. Et toutes mes affaires y rentrent, ouf! J'ai un lit deux places et une grande fenêtre qui donne sur ma rue. Le premier soir a été un peu dur au niveau moral, être seule comme ça dans une chambre dans un pays étranger, c'est pas le pieds tous les jours. Mais je sais que je vais vite m'habituer et que ces petits coups de blues vont passer, même si ma famille et mes amis me manquent beaucoup (passage inévitable dans l'expérience d'un FLA - French Language Assistant pour les étrangers au jargon).

Poundbury Crescent, Dorchester

Le Premier jour

Vue de ma fenêtre !

Alors ce matin je me suis levée tranquillement, ayant rendez-vous l'aprem avec l'autre assistant de français de la Thomas Hardye School, juste histoire de visiter Dorchester, voir où était l'école et prendre un verre. Mais, douée comme je suis et malgré mes recherches plus que précises sur Google Maps : je me suis perdue! Eh oui et oui, ce ne serait pas drôle sinon ! Et évidemment, mon collègue m'envoyait des "alors, t'es où?". J'ai donc pris une grande rue au hasard, croisé un musée et j'ai gentiment demandé à la dame de la caisse de m'indiquer où était le centre-ville : et alléluia, je n'étais pas loin ! Qui a dit que les femmes n'avaient pas un bon sens de l'orientation?? ;) . Je suis donc arrivée toute guillerette dans la rue où j'avais rendez-vous. Sauf que, complication au tableau : je n'avais aucune idée de quelle tête avait mon collègue. J'ai donc scruté les gens à l'arrêt de bus où il était censé m'attendre, j'ai fixé un gars de façon persistante (et je pense qu'il m'a prise pour une psychopathe...) en disant un "Quentin?" et là, comble de soulagement : c'était lui! (Non parce que dans le cas contraire, j'vous dis pas la honte xD). Nous avons donc gentiment visité Dorchester qui a des rues commerçantes bien sympa, et nous nous sommes re-perdus pour aller chercher l'école! Mais au final, c'est bon, on en est sortis vivants! Prochaine étape en vue, et pas des moindres, le premier jour de cours ...

See you then! ;)


 

5 commentaires:

  1. Hahaha le coup de rencontrer des gens que tu ne connais pas dans la rue, ça va te faire ça à chaque fois x) Du genre "c'est lui ou c'est pas lui" :p
    Je suis lectrice à Glasgow :) Je vais continuer de te lire il me fait bien rire ton blog ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime beaucoup ton blog aussi !! :) Glasgow ça doit être vachement sympa !!

      Supprimer
  2. tellement d'accord pour la sncf... ici les contrôleurs paraissent vraiment sympas :) . je suis à st austell pour ma part, l'arrivée c'est bien passée aussi !

    RépondreSupprimer
  3. Je vois que même en Angleterre tu ne perds pas ta malchance habituelle :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui, il y a des choses qui sont immuables x)

      Supprimer